Béatrice est passionnée par son métier. Pourtant, ce métier n’est pas si facile : gel l’hiver, canicule l’été, et humidité élevée. La taille est d’ailleurs la tâche la plus longue et la plus laborieuse de l’année. © Carine Charlier / www.clic-et-plume.com

Ras de terre sur la taille de mars à Fleury-La-Rivière.

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.