« Clématite automnale »

2013, Fleury-La-Rivière.
Un soir d’automne de novembre, alors que les couleurs chaudes étaient majoritaires, j’ai voulu mettre en avant la Clématite des haies (Clematis vitalba), plante grimpante insignifiante à la belle saison, mais qui ajoute une note poétique à nos hivers par son aspect pur, plumeux, duveteux, accrochant bien la lumière. Le panorama flouté et doré en fond tranche avec la plante, encore nommé « vigne-blanche », « Aubervigne », « Bois à fumer », « Bois de pipe », « Cranquillier », « Herbe aux gueux », « Vigne de Salomon » ou encore « Viorne des pauvres ».

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s